<< ACCUEIL

Horlogerie
ancienne


Musique mécanique

Carillons

Boîtes
    à musique

Serinettes

Jeux de
    flûtes

Nouveaux
     cylindres


Automates

Oiseaux chanteurs

Cages à jeu
    de flûtes


Références

Expertises

Conseils,
réflexions


Présentation

Contact

Liens

 

 

[Les oiseaux chanteurs]

Retour à la page précédente


Cette gravure, tirée de "
Les raisons des forces mouvantes ",
de Salomon de Caus (1615) montre le mécanisme d'ouverture du bec et du battement de la queue d'un oiseau mécanique.
C'est le même principe qui sera utilisé par les fabricants suisses de tabatières, au XVIIIe siècle et par Bontems, au XIXe.